20/06/2013

Mosset@Mosset; l'artiste était là !

IMGP7269.JPG

Olivier Mosset, artiste de renommée internationale, né en suisse, a travaillé à Paris et New York entre autre, partageant sa vie entre Tucson (Arizona) et les grandes villes du monde et portant le nom d'un petit village catalan de 300 âmes au fond de la vallée de la Castellane est venue présenter son travail à la population mossetane, profane, dans sa majorité, en matière d'art contemporain.

De passage en France (Sérignan, Cerbère, Nantes,...) il a, grâce à l'action de Frédéric J Sanchez et avec le soutien de la municipalité de Mosset, installé une exposition à la Capelleta, mettant en parallèle IMGP7265.JPGson travail (4 panneaux monochromes) et une moto, (autre passion de l'artiste-biker) ayant appartenu à l'acteur Steeve McQueen et dont la marque « Vincent » est encore un rappel à l'art.

La présence de l'artiste à Mosset est l'« œuvre » d'un jeune artiste plasticien, disciple français, Frédéric J Sanchez, qui, l'an passé, dans le même lieu (notre édition du 22/08/2012 « Mosset à Mosset : info ou intox ») a présenté un travail dans l'esprit de son maître, brouillant les pistes concernant identité et signature, « ce brouillage est une des dimension du travail pictural d'Olivier Mosset depuis les années 60 ». « Evidemment il se trouve aussi des gens pour lui reprocher de profiter du renom d'un artiste connu pour promouvoir son propre travail. Mais il s'agit là de la remise en scène d'une situation historique, crée par Olivier Mosset lui même, empruntant le motif de ses bandes à son collègue Buren ».

IMGP7261.JPGPrenant le pari fou de le faire venir dans le village homonyme, l'artiste a répondu «présent ». Il savait qu'un village de France portait ce nom, sans plus de détail. Pour lui il n'y a pas de relation connue entre son nom suisse et le village catalan.  Il a découvert Mosset et les mossetans avec plaisir et aux personnes présentent lors du vernissage. Il a répondu aux questionnement avec passion, expliquant sa démarche à un public attentionné.

 

La pratique de l 'échange continuant à fonctionner entre les deux artistes, Olivier Mosset a proposé à la galerie Annual, à Paris, d'exposer les œuvres que Frédéric J Sanchez et Emma Perrochon ont exposé à Mosset en 2012. L'exposition « Mosset@Mosset » est ouverte tous les jours sauf le lundi de 14h à18h à la Capelleta de Mosset.

Contact : 0603390208

12/08/2012

Mosset à Mosset, de l’art contemporain à l’un des plus beaux village de France


olivier mosset, arts contemporain, 

Le village de Mosset a pour homonyme un artiste suisse de renommée internationale, maître de la peinture abstraite géométrique et bien connu en France : Olivier Mosset.
Sous la houlette de Frédéric Sanchez, jeune artiste et organisateur d’événement artistique, tombé en amour pour le village qu’il a découvert cet hiver, une exposition qui se tiendra dans la Capelleta de Mosset du 18 au 20 août 2012 donnera à voir deux grandes toiles qui seront accrochées et présentée comme un double hommage.
Le village sera donc mis à l'honneur ainsi que l'artiste.
Grâce à cet événement, les mossetans vont apprendre l'existence de l'artiste Olivier Mosset et par cet échange culturel le public adepte d'art contemporain découvrira un des plus beaux villages de France.
 
Le vernissage aura lieu le vendredi 17 août à 18h00 en présence de l’artiste.
Renseignements : 0631390208. 

 

« Olivier Mosset est essentiellement connu du public pour avoir fait partie en 1967 et 1968 de ce mouvement initié par quatre artistes en révolte contre l’institution artistique : Buren, Mosset, Parmentier, Toroni (BMPT). Alors même que pour la jeune génération des peintres contemporains européens et américains, il constitue aujourd’hui une figure symbolique majeure, la suite de son parcours est encore mal connue. Son œuvre ne se résume pas en effet aux fameux « Cercles » de l’époque BMPT. Elle déploie à travers l’abstraction géométrique, le monochrome puis la post-abstraction une méditation, ininterrompue pendant quarante ans, sur le devenir de la peinture à l’ère du capitalisme mondialisé. Son impact, suffisamment fort pour qu’Olivier Mosset soit nommé pour représenter la Suisse à la Biennale de Venise en 1990, tient à son inscription très particulière : Olivier Mosset est en effet le seul peintre européen à s’être immédiatement situé dans la postérité de la grande peinture abstraite (Frank Stella, Robert Ryman, Jasper Johns), et à avoir ainsi pu effectivement participer aux débats artistiques qui se sont déroulés aux USA au tournant des années 80 et 90. Vivant depuis 1977 entre les deux continents, médiateur entre les deux cultures, il a grâce à ce dialogue construit une œuvre à la mesure à la fois des formats américains et de la réflexion critique occidentale. »

03/08/2012

Mosset à Mosset, de l’art contemporain à l’un des plus beaux village de France

Le village de Mosset a pour homonyme un artiste suisse de renommée internationale, maître de la peinture abstraite géométrique et bien connu en France : Olivier Mosset.

Sous la houlette de Frédéric Sanchez, jeune artiste et organisateur d’événement artistique, tombé en amour pour le village qu’il a découvert cet hiver, une exposition qui se tiendra dans la Capelleta de Mosset du 18 au 20 août 2012 donnera à voir deux grandes toiles qui seront accrochées et présentée comme un double hommage.

Le village sera donc mis à l'honneur ainsi que l'artiste. Grâce à cet événement, les mossetans vont apprendre l'existence de l'artiste Olivier Mosset et par cet échange culturel le public adepte d'art contemporain découvrira un des plus beaux villages de France.

Le vernissage aura lieu le vendredi 17 août à 18h00 en présence de l’artiste. Renseignements  : 0631390208

Mosset J S Grill.jpg

Logo de Jean Sébastiel Grill

«  Olivier Mosset est essentiellement connu du public pour avoir fait partie en 1967 et 1968 de ce mouvement initié par quatre artistes en révolte contre l’institution artistique : Buren, Mosset, Parmentier, Toroni (BMPT).

Alors même que pour la jeune génération des peintres contemporains européens et américains, il constitue aujourd’hui une figure symbolique majeure, la suite de son parcours est encore mal connue.

Son œuvre ne se résume pas en effet aux fameux « Cercles » de l’époque BMPT. Elle déploie à travers l’abstraction géométrique, le monochrome puis la post-abstraction une méditation, ininterrompue pendant quarante ans, sur le devenir de la peinture à l’ère du capitalisme mondialisé.

Son impact, suffisamment fort pour qu’Olivier Mosset soit nommé pour représenter la Suisse à la Biennale de Venise en 1990, tient à son inscription très particulière : Olivier Mosset est en effet le seul peintre européen à s’être immédiatement situé dans la postérité de la grande peinture abstraite (Frank Stella, Robert Ryman, Jasper Johns), et à avoir ainsi pu effectivement participer aux débats artistiques qui se sont déroulés aux USA au tournant des années 80 et 90.

Vivant depuis 1977 entre les deux continents, médiateur entre les deux cultures, il a grâce à ce dialogue construit une œuvre à la mesure à la fois des formats américains et de la réflexion critique occidentale.  »