27/10/2012

"L'union fait la force", la fusion la renforce

Réunion canaux.jpg

A Catllar, en présence des premiers magistrats ou premier adjoint de leur commune, les présidents et syndics des ASA de Mosset, Campome, Molitg et Catllar (soit 9 canaux) ont été réunis sous l'égide du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes, et en présence de représentants du Conseil Général 66 ; de la Chambre d'Agriculture, de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DTM), du Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Têt (SMBVT) et de Mme Douche, secrétaire des ASA, pour une séance explicative quant à l'avenir de ces trésors du patrimoine que sont les canaux d'arrosage de montagne.

Mr Ségalen, chargé de mission « Eaux et Espaces Naturels » au sein du PNRPC a présenté les conditions à remplir pour que l’étude préalable de la ressource en eau sur la vallée de la Castellane puisse être réalisée, la façon dont peuvent être subvensionnés les travaux d'entretien et de sauvegarde.

Le point fondamental avant tout cela est la structuration des irrigants. Deux possibilités existent :fusion ou union. Ces solutions, avec leurs avantages et leurs inconvenients, ont été présentées aux présidents et syndics présents.

Mr Segalen de conclure sa présentation : « L’étude doit déboucher sur des réalisations concrètes et des travaux visant à entretenir ou restaurer les canaux d’irrigation afin d’économiser la ressource. C’est un programme global de gestion de la ressource en eau qui est visé. Un consensus dynamique est important au niveau de la vallée, la bonne entente entre les canaux est nécessaire. »

Hélas, pour des raisons qui sont les leurs, des ASA n'étaient pas représentés, ce qui est regrettable pour les irrigants qui ne pourront que constater les actions. Cependant, l'histoire des canaux est en marche et ils pourront rattraper le train de ceux qui veulent se donner les moyens de pérenniser un existant inestimable. La réunion s'est poursuivie par une partie de questions/réponses, chacun souhaitant des explications. Dans les semaines à venir, chaque ASA va convoquer ses irrigants afin de présenter le projet et donner des explications alors que les présidents, eux, se réuniront pour donner leur intentions. Pour de plus amples informations les irrigants doivent se rapprocher de ces derniers.

Les commentaires sont fermés.