26/09/2012

Liberez le Madres

Marche Madres (3).jpg

COMMUNIQUÉ DE PRESSE du COLLECTIF "LIBÉREZ LE MADRES",


Mosset, lundi  24 septembre 2012


POUR QUE LA MONTAGNE RESTE UN BIEN COMMUN PARTAGÉ

La Marche du 29 septembre 2012 organisée par le collectif "Libérez le Madres" sera une étape importante pour conserver la liberté de circuler dans la montagne.

Les milliers de témoignages reçus à ce jour attestent de l'adhésion des citoyens à ce combat.

L'accueil des média traduit bien l'importance de l'enjeu.

Des groupes de randonneurs de toutes les pyrénées Orientales, de l'Aude, de l'Ariège, du Tarn et au-delà ont déjà annoncé leur participation.

Le déroulement de la journée s'organise autour de la randonnée au Madres et de 3 pique-nique tirés du sac, au choix:
au refuge du Callau, au pied de la "piste qui n'existe pas", au sommet du Madres.

- à 8 heures rendez-vous au col de Jau

- à partir de 9 heures au refuge du Callau: accueil des élus, des média et brèves allocutions du Maire de Mosset et d'un représentant du Collectif.

- 9h30 conférence de presse au refuge en présence des élus, des représentants d'association de randonneurs et du Collectif

- 12H/14H00 pique-nique tiré du sac

Pour ceux qui le souhaitent, randonnée collective vers la Rouquette et le Pic Madres.

Pour les autres, de 9 heures à 16 heures au Refuge du Callau, débats et discussions avec tous les usagers et amoureux de la montagne.

Les éleveurs et les administrateurs de Groupama sont cordialement invités à cette journée



le Maire de Mosset                                           le collectif Libérez le Madres
Henri Sentenac 



Recommandations
Libérer le Madres, c'est protéger et partager un bien commun inestimable ! 
La responsabilité de chaque randonneur et participant doit s'exercer dans le respect des règles élémentaires :
- rester sur les chemins, garder les chiens en laisse
- pas un déchet ne doit souiller la montagne (emballages, mégots, papiers toilette,...).
- respecter la faune et la flore
- les feux sont interdits


si vous n’avez pas encore signé la pétition, vous pouvez encore le faire en cliquant sur :

Les commentaires sont fermés.